Mincir avec l'hypnose, Aurora Crisan Hypnothérapeute

Ma méthode pour mincir durablement

Cette méthode d’utilisation de l’hypnose pour maigrir donne des résultats étonnants !

Vous n’avez pas à mobiliser votre volonté consciente donc inefficace sur le long terme (seulement 5% des obèses maigrissent sans reprendre du poids ultérieurement). Vous n’avez pas à commencer une psychothérapie analytique, parfois efficace mais toujours longue et dont les effets se font attendre. Notre méthode repose sur plus de dix ans d’expérience dans le traitement du surpoids et des dysfonctionnements du comportement alimentaire et intègre des techniques qui dérivent de plusieurs approches :

1. Comportementaliste :

  • définition de votre objectif de poids d’équilibre et détermination de votre degré de motivation. Il est très important pour vous de trouver et de formuler vos objectifs et vos motivations. Cette étape nous fournit les clés pour un travail hypnotique répétitif individualisé de renforcement de la motivation.
  • travail répétitif sur la confiance en soi et l’image de soi avec intégration des données positives et négatives. Les personnes ayant une surcharge pondérale ont tendance à se dévaloriser (dévalorisation aggravée par l’environnement social),
  • découverte, analyse et maîtrise de ses comportements et ses automatismes alimentaires et de gestion du stress et des émotions négatives,
  • découverte et analyse des comportements face à l’environnement (médias) et aux pressions alimentaires (publicité),
  • découverte des éléments  déclencheurs des troubles du comportement alimentaire pour les remplacer avec des comportements plus adaptés.

Chaque séance vous permettra d’apprendre à mieux maîtriser vos pulsions et aussi vous déculpabiliser face à d’éventuels échecs passagers toujours possibles et sans gravité s’ils sont compris. Toute thérapie fonctionne sur le principe « deux pas en avant, un arrière ».

2. PNL

La Programmation Neuro Linguistique va permettre:

  • l’identification des ancrages reliés aux habitudes alimentaires : telle odeur vous évoque un souvenir gastronomique agréable vous poussant à manger. Ces ancrages sont des stimuli responsables du déclenchement des mauvais comportements alimentaires. L’objectif du travail sur les ancrages est de remplacer les anciens comportements associés à ces stimulus par des comportements plus adaptés (plaisir gustatif du chocolat remplacé par le plaisir gustatif des légumes et des fruits, réduction des quantités de nourriture consommées, etc.),
  • l’utilisation de vos propres ressources pour renforcer l’égo et la confiance en soi. Au long de notre vie, nous avons tous eu des réussites, des succès, des réalisations. En état hypnotique vous allez revivre ces moments. Nous allons les associer au présent et au futur par l’installation des ancrages positifs. Les sportifs de haut niveau ont souvent un objet qui « leur porte chance ». C’est un objet qui fonctionne comme un ancrage.
  • les recadrages (à l’état conscient et inconscient). Le recadrage permet de modifier votre réponse interne devant un comportement ou une situation, en modifiant le sens que vous lui accordez. Les recadrages à l’état d’éveil consistent, par exemple, dans la compréhension de compulsions alimentaires. Si nous prenons l’exemple d’une personne qui grignote entre les repas pour combler un vide intérieur, recadrer revient à lui faire comprendre ce phénomène pour se mobiliser vers une solution qui répondra réellement au vide intérieur tout en éliminant le grignotage (qui n’aura plus de sens).

3. Hypnose nouvelle et traditionnelle

Avec des techniques d’hypnose ericksonienne et traditionnelle, pour une véritable reprogrammation de votre image de soi, vos comportements alimentaires et votre hygiène de vie et sur la base des caractéristiques de l’inconscient et de la suggestibilité accrue en état hypnotique, nous allons utiliser :

  • les suggestions directes et indirectes, les métaphores.
  • les recadrages hypnotiques, les techniques d’exploration (régressions en âge vers l’événement à l’origine du mauvais comportement alimentaire),
  • les techniques hypnotiques de résolution de conflit intérieur, – mise en place d’une nouvelle gestion du stress (au niveau inconscient) et des émotions (étape fondamentale puisque l’une des principales composantes causales de la prise de poids est la compensation alimentaire à un stress quel qu’il soit).

4. Pratique de l’autohypnose

L’apprentissage et la pratique de l’autohypnose et des techniques de visualisation accélère et renforce les résultats de l’hypnothérapie. En visualisant sous hypnose des « images clés », votre cerveau envoie au corps le message d’élimination des graisses et sucres. C’est particulièrement efficace quand il s’agit de cellulite isolée, culotte de cheval, poignées d’amour. La visualisation permettra de « reprogrammer » l’hypothalamus et le fonctionnement cellulaire pour un métabolisme cellulaire de non stockage ou de libération des graisses emprisonnées. L’une des visualisations les plus efficaces et les plus rapides, consiste à augmenter la température dans la zone concernée et la faire «fondre».

L’inconscient et le surpoids

L’obésité et la surcharge pondérale semblent être le résultat d’une addiction aussi difficile à traiter que la dépendance aux drogues ou le tabagisme- et probablement même plus. Des études ont montré que seulement 5% des obèses perdent du poids sans rechuter. Comme il s’agit d’une forme de dépendance, l’obésité est un des plus grands défis thérapeutiques et l’hypnose est d’une valeur incontestable et inestimable dans le traitement et la résolution de problèmes de poids. Mais le succès passe par le recours à des stratégies hypnotiques d’exploration inconsciente et de résolution de conflits internes en même temps que (ou avant) l’hypnothérapie suggestive. Une approche simpliste à un problème complexe que ce soit en hypnose ou en psychothérapie va être rarement efficace. Les troubles et les symptômes apparaissent lorsqu’il y a un conflit entre notre fonctionnement et nos besoins inconscients :

  • les mauvaises habitudes alimentaires (quantité et/ou qualité), la mauvaise hygiène de vie (sédentarité, tabac, alcool …) sont souvent des compensations mal adaptées à des frustrations inconscientes.
  • en réponse à certaines situations (passées ou présentes) l’hypothalamus modifie les paramètres hormonaux (métabolisme des graisses et de l’eau, etc.) et stocke plus la graisse ou développe les adipocytes de la cellulite. Tout se passe comme si le mental, sous l’impact du stress (ou d’autres problèmes psychologiques conscients ou inconscients), génère des modifications hormonales et neurobiologiques du cerveau végétatif (gère le fonctionnement automatique de notre corps). Il s’ensuit des troubles organiques, des symptômes, des maladies ou des comportements sans cause apparente difficiles à traiter.

En conclusion, un comportement alimentaire de surpoids est un signal de dysfonctionnement (qui peut être minimal et passager ou réactionnel à une situation difficile ou pathologique). L’hypnose va s’attacher au « comment je fonctionne mal » et « comment mon inconscient va remettre de l’ordre dans le désordre qu’il a lui-même généré » plutôt qu’au « pourquoi » de la démarche psychanalytique.

 

Téléchargez brochure PDF « Vous pouvez maigrir avec l’hypnose »

Téléchargez le document PDF « Mon nouveau comportement alimentaire«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page