Phobie du vide

J’avais suivi pendant 3 ans une psychothérapie et arête parce que j’allais beaucoup mieux. Il me restait pourtant l’angoisse très forte, la phobie du vide et qui me gâchait mes vacances à la montagne, en particulier l’hiver (peur des télésièges).Ca peut paraitre futile…mais pas pour moi. Ces vacances étaient mon bol d’air. Je suis savoyarde et ai passé au moins deux mois par an à la montagne. J’ai donc décidé, suite à une discussion avec une amie de tester l’hypnothérapie. Un peu sceptique, je doutais que 3 séances, moins de 3 semaines avant mon départ au ski puissent résoudre mon problème. Je suis sortie de ma 3ème séance un peu sceptique, je suis revenue à la 4èmé pour confirmer que je suis LIBÉRÉE! J’ai enfin redécouvert la joie du sport en montagne. Merci Aurora.– BÉATRICE